Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Ces euphorbes sont natives des montagnes de l'Himalaya, du Népal au Bhoutan. Elles poussent dans les fourrés, les clairières en forêt, entre 1 500 et 3 000 mètres d'altitude. Ce sont de superbes plantes caduques, bien rustiques sous nos climats.





E. cashmeriana



Euphorbia cashmeriana, très proche d'E. donii,  forme une belle touffe érigée de 70 cm de haut. Les tiges rougeâtres portent de petites feuilles étroites vert foncé avec une nervure centrale crème. La plante est couronnée d'inflorescences jaune citron tout l'été. Dans notre jardin, nous la cultivons à mi-ombre, dans un sol riche et frais, mais bien drainé. Cette belle espèce, rarement cultivée, mériterait d'être plus connue.





E. cornigera 'Goldener Turm'



Euphorbia cornigera 'Goldener Turm' est une variété récente de 50 cm de haut. Les tiges rouges portent des feuilles vert foncé bordées de rouge avec une nervure centrale blanche. Les inflorescences jaune d'or apparaissent en fin de printemps. Dans notre jardin, cette superbe euphorbe trône dans une bordure ensoleillée, au milieu de Geranium oxonianum 'Phoebe Noble'.





E. griffithii 'Fire Glow'
Euphorbia griffithii 'Fireglow'



Euphorbia griffithii  est sans doute la plus belle de nos euphorbes et la plus connue. Les tiges rouges portent des feuilles étroites, lancéolées avec une nervure centrale rose foncé et des bractées rouge orangé du milieu du printemps au début de l'été. Elle vagabonde grâce à ses rhizomes traçants, surtout lorsqu'elle manque de fraîcheur. Les variétés les plus connues d'E. griffithii sont 'Dixter' et 'Fireglow', découvertes respectivement par Christopher Lloyd et Alan Bloom.





E. jacquemontii



Euphorbia jacquemontii est une espèce dédiée à Victor Jacquemont (1801-1832), naturaliste et explorateur français qui parcourut le Tibet et le Cachemire. Cette très belle euphorbe, proche d'E. wallichii, forme une touffe de tiges dressées de 50 cm de haut environ. Son feuillage est remarquable : les feuilles bleu-vert sont marginées de pourpre avec une ligne médiane blanche. Les têtes florales jaune-vert apparaissent en début d'été.





E. sikkimensis



Euphorbia sikkimensis est native du Népal, du Tibet, du Sikkim et du Bhoutan ; on la trouve dans les fourrés et les clairières des forêts, entre 2 700 et 3 300 m d'altitude. Au début du printemps, les jeunes pousses sont magnifiquement marquées de rouge cerise. Les tiges annuelles peuvent atteindre plus d'un mètre dans la saison. Les bractées jaune citron apparaissent en été. Les rhizomes sont faiblement traçants si le sol est maintenu humide. Au jardin, cette superbe euphorbe fleurit tardivement, en juillet, en compagnie de Chaerophyllum hirsutum 'Roseum' et de Hosta 'Olive Bailey Langdon' aux épaisses feuilles vertes marginées de jaune foncé.
Cette euphorbe a reçu un Award of Garden Merit en 2002.





E. wallichii



Euphorbia wallichii, souvent confondue avec E. cornigera, a une vaste aire de répartition, de l'Afghanistan à la Chine. Elle pousse entre 2 500 et 4 000 m d'altitude sur les pentes sèches et rocheuses, dans les steppes montagneuses, plus rarement dans les bois clairs. Cette très belle euphorbe forme une touffe de tiges dressées d'environ un mètre de haut. Les feuilles vert foncé ont une veine centrale blanche. Les tiges sont surmontées d'inflorescences jaune-vert en début d'été. Dans notre jardin, nous l'avons installée au soleil, dans un sol bien drainé, avec Gladiolus communis subsp. byzanthinus et Papaver oriental 'Patty's Plum' aux somptueuses fleurs violet prune.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Notre Blog

  • : Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Contact