Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Ces géraniums vivaces sont originaires du sud-est asiatique où on les trouve dans les prairies de montagne, dans les fourrés et en lisière de forêt. Leur culture est plus délicate que celle des autres géraniums, ils exigent un sol humide en été et, bien qu'ils soient plantés à mi-ombre, nous devons les arroser fréquemment pour qu'ils mènent à bien leur floraison. La plupart de ces espèces ont un très beau feuillage marbré et profondément découpé ; leur floraison est souvent tardive. Ne sont évoqués dans cette page que les géraniums que nous cultivons dans notre jardin où ils se sont avérés rustiques.






G. koraiense



Geranium koraiense est une espèce récemment rapportée d'une expédition dans le sud de la Corée. De longues tiges de plus d'un mètre portent des feuilles profondément découpées, vert foncé marbrées de vert plus clair et des fleurs mauves marquées d'un réseau de veines pourpres avec un cœur blanc. Dans le jardin aquatique, il se faufile parmi les Hosta 'Hadspen Blue' et les Primula florindae. Encore rare, ce géranium très vigoureux de 50 cm de haut est à découvrir.





G. koreanum



Geranium koreanum est une espèce découverte dans le sud de la Corée dans les années 1990. Les feuilles faiblement marbrées et profondément divisées sont portées par des tiges dressées ou rampantes ; toute la plante s'embrase à l'automne. Les fleurs, grandes, roses veinées de pourpre, s'ouvrent au milieu de l'été. Ce beau géranium de 50 cm de haut préfère les sols retenant l'humidité. Dans notre jardin, nous l'avons planté à mi-ombre, entre une grosse touffe de Paeonia lactiflora à laquelle il redonne vie et le rosier anglais Rosa 'Heritage' dont il habille joliment les tiges dénudées. Il reçoit de copieux arrosages en été, lorsque le temps est sec. 






G. orientalitibeticum




Geranium orientalitibeticum est une petite espèce originaire du sud-ouest de la Chine où on la trouve en altitude, dans les éboulis rocheux. Ce charmant géranium de 20 cm de haut se propage par ses petits tubercules souterrains. Les feuilles, profondément découpées, sont fortement marbrées de vert et de crème. Les grandes fleurs roses avec un cœur blanc apparaissent en juin. Dans notre jardin, nous l'avons planté à mi-ombre, au bas d'un talus, parmi les Allium moly, où il forme de petites colonies, sans être trop envahissant.





G. pogonanthum



Geranium pogonanthum est un véritable joyau. Native du sud-ouest de la Chine et du nord de la Birmanie, cette beauté délicate de 50 cm de haut a de longues tiges rampantes qui portent des feuilles fortement marbrées de jaune-vert et profondément découpées. Les fleurs, infléchies, ressemblent à de petits cyclamens ; elles sont rose pâle avec des pétales incurvés, un style rouge et des anthères noires ; elles s'ouvrent en été. Ce géranium exige une situation abritée et un sol retenant l'humidité. Dans notre jardin, nous l'avons planté à l'ombre légère d'un vieux Prunus, sur un tapis de Lamium maculatum 'Pink Pewter'. Une plante exquise à découvrir.





G. pylzowianum



Geranium pylzowianum
 est originaire de l'ouest de la Chine où on le trouve dans les prairies alpines, parmi les rochers. Cette charmante petite plante de 20 cm de haut s'étend lentement grâce à ses petits tubercules souterrains et forme ainsi de petites colonies. Les petites feuilles vert sombre sont profondément divisées ; les grandes fleurs rose soutenu s'épanouissent en mai-juin. Après la floraison, ce géranium entre en dormance jusqu'au printemps suivant. Il se plaît en plein soleil, dans un sol bien drainé.






G. sinense



Geranium sinense est une autre espèce distinguée originaire du sud-ouest de la Chine. Les tiges dressées portent des feuilles vert foncé lustrées, marbrées, profondément divisées en 5 à 7 lobes. Les fleurs, très curieuses, ressemblent à celles de G. phaeum mais en plus raffiné ; elles regardent vers le sol ; elles sont petites avec des pétales veloutés marron foncé, presque noirs, réfléchis, avec un cœur rouge corail, un long style rouge et des anthères noires ; en fin d'été, elles attirent de nombreux insectes. Cette plante élégante de 50 cm de haut demande une situation fraîche. Dans notre jardin, nous l'avons installé à mi-ombre, sous un arbuste ; il bénéficie d'arrosages copieux en été, lorsque le temps est sec. Un très beau géranium devant lequel il faut se courber pour admirer ses fleurs.





G. soboliferum



Geranium soboliferum est une espèce magnifique native de Russie, de Mandchourie et des montagnes du Japon. Ce petit géranium de 30 cm de haut possède un feuillage finement divisé. Les fleurs, rose-pourpre avec des veines sombres, s'épanouissent tout l'été. Hélas, cette plante est très exigeante : un sol humide, de préférence au soleil ! Qu'elle est difficile à cultiver ! Après plusieurs échecs, nous cultivons aujourd'hui deux spécimens : l'un a été planté à mi-ombre, près de Selinum wallichianum, l'autre a été installé en situation plus ombrée, en compagnie d'Hosta 'Patriot'. L'été dernier, tous deux nous ont offert une splendide floraison.






G. wlassovianum




Geranium wlassovianum est une belle espèce qui nous vient des prairies humides de l'est de la Russie, de Mongolie et du nord de la Chine. Le feuillage, peu découpé et velu, change de couleurs : rose-bronze lorsqu'il émerge au printemps puis vert foncé maculé de brun, il se pare enfin de jaune et de rouge à l'automne. Les fleurs, violet-pourpre veinées de plus foncé avec un petit œil blanc, apparaissent en été. Ce géranium méconnu, haut de  30 cm, est facile à cultiver, il s'accommode de toute situation pas trop sèche et se ressème avec parcimonie. Nous l'avons planté dans le jardin aquatique, à mi-ombre, devant les Darmera peltata, en compagnie de Caltha palustris et de G. yesoense.






G. yesoense



Geranium yesoense est une espèce originaire du Japon. Ce géranium buissonnant de 30 cm de haut a de petites feuilles finement divisées et son port rappelle Geranium sanguineum. Les fleurs s'ouvrent en été, comme chiffonnées, elles sont roses avec des veines plus sombres. Comme il nécessite un  endroit humide, nous l'avons planté dans le jardin aquatique, à mi-ombre, avec Ajuga reptans






Geranium yoshinoi est une espèce japonaise souvent confondue avec Geranium thunbergii, un couvre-sol vigoureux originaire du nord de la Chine et du Japon. Les longues tiges rampantes, parfois radicantes, portent des feuilles vert-jaune, profondément découpées, et de petites fleurs blanches ou roses veinées de pourpre en fin d'été. La vraie plante étant rarement proposée par les pépiniéristes, nous cultivons peut-être G. thunbergii. Dans notre jardin, nous l'avons installé à mi-ombre, dans un sol assez sec. Les semis spontanés sont assez nombreux.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Notre Blog

  • : Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Contact