Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /





E. ceratocarpa



Euphorbia ceratocarpa est une belle espèce que l'on ne trouve qu'en Sicile et dans le sud de l'Italie où elle pousse dans les endroits humides et ombragés, les fourrés, sur les talus rocheux et le long des cours d'eau. Elle forme un buisson d'environ 120 cm de haut qui s'élargit au cours des années. Les tiges rougeâtres, ligneuses à la base, portent des feuilles vert olive, étroites, persistantes et des inflorescences jaune citron. La rusticité d'E. ceratocarpa dépend beaucoup de son exposition, abritée des vents froids et ensoleillée, dans un sol bien drainé. Ces conditions réunies, dans notre jardin, elle fleurit continuellement, même au cœur de l'hiver, et se ressème parcimonieusement.





E. dendroides



Euphorbia dendroides est originaire des Iles Canaries et du pourtour méditerranéen où elle pousse sur les rochers, en bord de mer. Cette espèce étonnante forme un buisson pouvant atteindre 2 mètres de hauteur. Les ombelles de fleurs jaune-vert apparaissent en février-mars ; quant aux feuilles, portées par des rameaux rougeâtres et ligneux, elles rougissent puis tombent au cours de l'été ; la plante développe de nouvelles feuilles sur de nouveaux rameaux dès les premières pluies automnales. Cette euphorbe n'est pas rustique dans notre région, aussi la cultivons-nous dans un pot que nous rentrons à l'abri des gelées. 





E. margalidiana



Euphorbia margalidiana est originaire des Iles Baléares, îlot de Ses Margalides, où elle est en danger de disparition. Elle pousse près des rochers du littoral. Cette espèce a un feuillage bleu-vert persistant ; au début du printemps, la plupart des feuilles deviennent rouge vif et tombent. Les fleurs apparaissent entre avril et juin. E. margalidiana aime la chaleur et ses tiges gorgées d'eau lui permettent de supporter de longues périodes de sécheresse. Dans notre jardin, cette euphorbe rare a été plantée le long de la façade sud-ouest de la maison ; elle a bien supporté le froid de ce dernier hiver et fleurit depuis quelques jours.





E. mellifera



Euphorbia mellifera, native des Iles Canaries et de Madère, est un arbuste qui peut atteindre une hauteur de 1 à 2 mètres sous nos climats. Elle nécessite un endroit abrité, protégé des vents froids. Dans notre jardin, nous la cultivons en pleine terre, dans un sol bien drainé, le long de la façade sud-ouest de la maison. Ses longues feuilles persistantes sont vert pomme avec une nervure centrale blanche. Les têtes florales sont brun orangé et dégagent un fort parfum de miel. Elle se ressème seule et il n'est pas rare de trouver de jeunes plantes autour du buisson.
Cette euphorbe a reçu un Award of Garden Merit en 2002.





E. pithyusa



Euphorbia pithyusa forme un petit buisson de 40 cm de haut. On la rencontre sur les sables et parmi les rochers du littoral méditerranéen. Les tiges, ligneuses à la base, portent des feuilles étroites gris-bleu et de petites fleurs verdâtres pendant l'été. Cette petite euphorbe peu rustique exige le plein soleil et un sol très bien drainé. Au jardin, elle pousse en compagnie de Geranium 'Orkney Cherry'.





E. spinosa



Euphorbia spinosa forme un petit buisson en coussinet haut de 20 à 30 cm qui pousse dans les endroits secs et rocailleux du pourtour méditerranéen. Les nombreuses tiges rougeâtres, très imbriquées, portent de petites feuilles persistantes vert foncé et de petites ombelles peu fournies de fleurs jaunes en mai-juin. Les rameaux secs et effilés de l'année précédente deviennent épineux. Bien que cette euphorbe soit rustique jusqu'à -10°C, nous préférons la cultiver en pot, dans un mélange drainant.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Notre Blog

  • : Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Contact