Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Ces géraniums sont natifs des régions méditerranéennes. Leur souche tubéreuse - épais rhizome ou tubercule - leur permet de survivre aux étés les plus secs. Après une brève floraison printanière, les plantes entament une période de dormance, plus ou moins longue suivant les espèces. Tous exigent un sol sec et une exposition ensoleillée. 






G. libani




Geranium libani est originaire du Liban, on le trouve aussi en Syrie et dans le sud de la Turquie. Les fleurs de cette très belle espèce de 40 cm de haut s'épanouissent au printemps, elles sont bleu-violet avec des veines plus foncées. Après la floraison, la plante disparaît et entre en dormance. Puis au début de l'automne, après la sécheresse estivale, apparaissent les premières feuilles, vert foncé, vernissées et profondément découpées ; elles persisteront tout l'hiver. Dans notre jardin, nous l'avons planté au soleil, en bordure de massif, sèche en été, en compagnie d'Euphorbia ceratocarpa et d'Euphorbia rigida, parmi des Narcissus 'Pipit'. L'été, Sedum spectabile 'Iceberg' occupe l'espace laissé vide. Geranium libani est l'un des premiers géraniums du jardin à fleurir, en avril, et c'est pour nous le signe du retour du printemps.





G. macrostylum 



Geranium macrostylum est une petite espèce originaire du sud des Balkans et de la Turquie. Ce géranium s'étend rapidement grâce à ses petits tubercules. Les feuilles apparaissent en hiver, elles sont très finement découpées ; en avril, les tiges portent des fleurs roses avec des veines plus sombres. Après la floraison, la plante meurt et entre en dormance jusqu'à l'hiver prochain. Nous l'avons planté en bordure de muret, là où le sol est sec en été ; le ravissant G. sanguineum 'Ankum's Pride' comble l'espace laissé vide par ce géranium.





G. malviflorum



Geranium malviflorum est originaire du sud de l'Espagne et du Maroc. Les gros tubercules de cette magnifique espèce s'étendent rapidement et peuvent devenir envahissants. Ce géranium de 30 cm de haut possède les plus grandes feuilles de tous les géraniums tubéreux ; elles sont vert foncé et profondément divisées ; elles disparaissent peu après la floraison pour renaître à l'automne. Les grandes fleurs bleu-violet veinées de plus sombre apparaissent en avril. Cette plante est parfois capricieuse et refuse de fleurir ; on dit qu'elle préfère un sol sec et pauvre, en plein soleil. Dans notre jardin, nous l'avons installé en bordure de massif, plutôt sèche l'été, parmi des Iris 'Natchez Trace'. Cette année, malgré un hiver et un printemps très humides, Geranium malviflorum s'est montré particulièrement florifère. 





G. tuberosum 



Geranium tuberosum est originaire du pourtour méditerranéen. Les tubercules de cette petite espèce de 25 cm de haut se propagent rapidement en sol bien drainé. Les feuilles, très finement découpées, émergent au printemps. Les fleurs rose-mauve avec des veines plus sombres s'épanouissent au mois de mai. La plante disparaît entièrement après la floraison. Geranium tuberosum pousse en plusieurs endroits du jardin ; près de la terrasse, au sud, nous l'avons marié avec Euphorbia polychroma 'Emerald Jade' ; à l'ouest, en bordure de plate-bande, il accompagne Euphorbia virgata.





Nous cultivons aussi
Geranium linearilobum subsp. transversale, une espèce tubéreuse d'Asie centrale aux petites feuilles très découpées et aux fleurs roses. Hélas, il ne produit que quelques feuilles fugitives et n'a jamais fleuri ! Nous envisageons de le replanter en pot.
 
Nous avons eu, pendant quelques années, Geranium kotschyi subsp. charlesii, une petite plante tubéreuse aux fleurs rose foncé. Il a disparu lors d'un hiver très humide et nous ne l'avons pas retrouvé depuis.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Notre Blog

  • : Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Contact