Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

G. phaeum

 

 

 

Geranium phaeum est natif des montagnes du sud et du centre de l'Europe où il pousse dans les prairies humides, aux lisières des bois et sur les talus ombragés. Cette espèce robuste a des rhizomes épais formant de généreuses touffes de grandes feuilles plus ou moins persistantes, peu découpées et souvent ponctuées de marques sombres à leur base. Les tiges érigées et poilues de 60 à 80 cm de haut portent de petites fleurs plates, légèrement pendantes, sombres, souvent brun-pourpre, presque noires, avec une petite zone centrale blanche ; elles s'épanouissent en mai et juin, puis au cours de l'été. Ce géranium est un excellent couvre-sol pour égayer un jardin sauvage ou éclairer un sous-bois. Il supporte bien l'ombre - même épaisse - et tolère la sécheresse.  Il existe un grand nombre de cultivars ; certains présentent des feuilles panachées de jaune et de crème ou fortement marquées de brun-noir ; d'autres offrent des coloris plus clairs. Dans notre jardin, les G. phaeum se ressèment abondamment et s'hybrident facilement entre eux ; les jeunes plantes sont variables et nous offrent ainsi toutes sortes de nuances. Nous les rabattons sévèrement après la floraison afin d'éviter les nombreux semis spontanés.
"The Mourning Widow" est un géranium au charme indéniable. Il a été élu géranium le plus populaire en 1991 par les membres de la Hardy Plant Society's Geranium Group.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Angelina'

 

 

 

Geranium phaeum 'Angelina', collecté en Croatie par Angelina Petrisevac, est une de nos formes préférées de G. phaeum en raison de son beau feuillage maculé de brun-pourpre. La plante, haute de 40 cm, porte de petites fleurs d'un rouge profond aux pétales récurvés. Dans notre jardin où elle se ressème abondamment, cette variété pousse à mi-ombre, blotti entre une touffe d'Euphorbia corallioides et la robuste Brunnera macrophylla aux petites fleurs de myosotis bleu vif.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Lily Lovell'

 

 

 

Geranium phaeum 'Lily Lovell' fut découvert et introduit par Trevor Bath, co-auteur avec Joy Jones de The Gardener's Guide to Growing Hardy Geraniums, et nommé en hommage à sa mère. Cette plante somptueuse de 50 cm de haut possède les plus grandes fleurs de l'espèce ; elles apparaissent en abondance en avril. Les fleurs aubergine veinées de violet avec un œil blanc, portées par de longues tiges, se dressent au-dessus d'un dôme de feuillage vert clair joliment lobé. Dans notre jardin, nous en cultivons deux spécimens dans des bordures mi-ombragées ; nous avons associé l'un aux fleurs blanc pur de Campanula latiloba 'Alba', l'autre aux joyeuses marguerites jaunes de Doronicum orientale.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Little Boy'

 

 

 

Geranium phaeum 'Little Boy' est un semis spontané apparu dans le jardin du belge Ivan Louette au début des années 1990 et introduit par Coen Jansen. Cette jolie petite plante de 40 cm de haut, aux fleurs "violet rougeâtre teinté de gris" avec des anthères jaunes, est une forme naine de G. phaeum. Au jardin, il pousse sous un vieux Prunus, parmi d'autres cultivars de G. phaeum.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Margaret Wilson'

 

 

 

Geranium phaeum 'Margaret Wilson' est un cultivar fantastique introduit en 1997 par la pépinière Axletree, Angleterre. Le feuillage, profondément découpé, a un éclat incomparable, vert clair généreusement marbré de jaune crème. Les fleurs violet pâle apparaissent en grand nombre du milieu du printemps au début de l'été. Ce géranium vraiment exceptionnel de 30 cm de haut a une croissance lente. Dans notre jardin, il pousse en bordure de plate-bande mi-ombragée, en compagnie de Campanula glomerata 'Joan Elliott' et de Selinum wallichianum, "la reine des ombellifères", au feuillage finement dentelé.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Mrs Charles Perrin'

 

 

 

Geranium phaeum 'Mrs Charles Perrin' fut découvert à East Lambrook Manor en 1993 par Andrew Norton qui restaura les célèbres jardins créés par Margery Fish, une icône du jardinage. Ce merveilleux géranium couvre-sol forme un dôme de beau feuillage découpé de 40 cm de haut. Les fleurs sont rose mauve avec un anneau plus foncé à la base des pétales. Dans notre jardin, il pousse à mi-ombre avec Helleborus orientalis.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Samobor'

 

 

 

Geranium phaeum var. phaeum 'Samobor' fut introduit par la pépinière Washfield, dans le Kent, Angleterre. Cette forme sauvage fut découverte en 1990 par Elizabeth Strangman - célèbre pour ses hellébores - dans des bois humides, en Croatie, et nommée d'après la ville de Samobor. La plante possède un feuillage magnifique, vert foncé marqué d'un large anneau brun chocolat ; les fleurs brun pourpre aux pétales réfléchis, épanouies de la fin du printemps au début de l'été, en sont le parfait complément. Ce très beau géranium de  60 cm de haut, à l'exubérance tropicale, se ressème beaucoup dans notre jardin où nous lui avons réservé un large espace, à mi-ombre, sous Aronia prunifolia.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Raven'

 

 

 

Geranium phaeum 'Raven' est une jolie forme de 45 cm de haut issue d'un semis de G. phaeum'Lily Lovell' et introduite par Rainforest Gardens, Colombie-Britannique, Canada. Les fleurs brun-pourpre très foncé, presque noires, contrastent avec les grandes feuilles vert clair. Dans notre jardin, ce géranium s'élève au-dessus d'une petite colonie de Dicentra 'Pearl Drops' au délicieux feuillage vert glauque.

 

 

 

 

 

G. phaeum 'Rose Air'

 

 

 

Geranium phaeum 'Rose Air' est un petit cultivar de 40 cm de haut aux petites fleurs rose très pâle. Au jardin, il pousse à mi-ombre avec Dicentra formosa 'Aurora' aux fleurs blanches en petits cœurs pendants.

 

 

 

 

 

G. x monacense var. anglicum

 

 

 

Geranium x monacense var. anglicum est un hybride spontané trouvé dans les jardins, issu deG. phaeum var. lividum et de G. reflexum. Cette très jolie plante de 60 cm de haut a des fleurs aux pétales fortement réfléchis rose-mauve avec un petit centre blanc cerné d'un halo bleu-violet. Dans notre jardin, ce géranium pousse à mi-ombre avec Euphorbia valdevillosocarpa et l'élégante Gillenia trifoliata aux petites fleurs blanches.

 

 

 

 

 

G. x monacense 'Claudine Dupont'

 

 

 

Geranium x monacense 'Claudine Dupont', sélectionné par Claudine Dupont, fut introduit en 1996 par Yves Gosse de Gorre, pépiniériste, concepteur des Jardins de Séricourt (Pas-de-Calais) et auteur de l'ouvrage Sagesse et déraison au jardin. Ce petit cultivar de 30 cm de haut est doté d'un très beau feuillage doré taché de brun au début du printemps. Les fleurs grenat aux pétales presque entièrement récurvés avec un halo gris-bleu à leur base s'épanouissent en avril-mai. Dans notre jardin, nous l'avons planté au pied du rosier Rosa 'Ballerina' en compagnie de Dicentra eximia 'Percy Picton'.

 

 

 

 

 

G. x monacense 'Muldoon'

 

 

 

Geranium x monacense 'Muldoon' est un hybride spontané des jardins issu de G. phaeum var.phaeum et de G. reflexum. Les feuilles de cette plante haute de 60 cm portent une tache acajou sur chacun des lobes. Au printemps, la couleur jaune des jeunes feuilles offre un somptueux contraste avec ces taches. Les petites fleurs pourpres aux pétales réfléchis s'épanouissent de mai jusqu'à la fin de l'été. Dans notre jardin, nous cultivons ce beau géranium à l'ombre, avec Hosta sieboldiana 'Elegans' et Tiarella wherryi aux feuilles vert émeraude ombré de brun.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Notre Blog

  • : Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Contact