Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 17:37

Hosta--Olive-Bailey-Langdon-.JPG

Hosta 'Olive Bailey Langdon' en mai

 

 

 

Hosta 'Olive Bailey Langdon' (O'Harra 1999), nommé en l'honneur d'Olive Bailey Langdon, présidente de l'American Hosta Society de 1985 à 1989, est une superbe mutation de H. sieboldiana. La plante est lente à s'établir mais, au fil des années, elle forme une touffe splendide de 60 cm de haut. Les grandes feuilles en forme de cœur sont épaisses, gaufrées et profondément nervurées ; le limbe, bleu-vert, est bordé d'une large marge irrégulière jaune d'or. Au milieu de l'été, les fleurs blanc pur, portées par de courtes tiges, émergent à peine de ce très beau feuillage. Bien qu'il ressemble fort au populaire H. sieboldiana 'Frances Williams', ce hosta est dépourvu de ces taches disgracieuses que l'on peut voir sur le bord des feuilles de ce dernier, des nécroses dues à une exposition trop chaude. Dans notre jardin, nous l'avons planté en fond de plate-bande mi-ombrée en compagnie de  Digitalis lutea, Astrantia major et Corydalis ochroleuca qui se ressème beaucoup.                                                                                                                                                                                                                 

Repost 0
Published by Jean - dans Hosta
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 18:15

G. procurrens

 

 

 

Geranium procurrens est originaire de l'Himalaya - est du Népal et Sikkim - où il pousse dans les forêts entre 2 400 et 3 600 mètres d'altitude. Collecté au milieu du 19è siècle et confondu avec G. grevilleanum (G. lambertii), il fut réintroduit en 1967 par Herklots et identifié comme étant G. collinum ! Ce couvre-sol impétueux de 30 cm de haut émet de longues tiges traçantes qui peuvent atteindre plus d'un mètre dans la saison et s'enracinent aux nœuds, donnant naissance à de nouvelles plantes et occupant ainsi la moindre parcelle de terre qu'elles rencontrent ; parfois, la plante envoie ses tiges à l'assaut des arbustes dans lesquels elles grimpent et qu'elles couvrent en peu de temps. Ces fines tiges rouges portent des feuilles vert clair légèrement marbrées et profondément découpées. Les fleurs rose-pourpre veiné de noir avec un centre et des étamines noirs s'épanouissent tardivement, du milieu de l'été aux premières gelées. Cette espèce a la réputation d'être envahissante mais, dans notre jardin, ce géranium se comporte plus en bon compagnon qu'en conquérant redoutable ; planté à l'ombre plutôt sèche, sous Forsythia x intermedia 'Spring Glory', il se faufile entre Brunnera macrophylla 'Betty Bowring' et Galium odoratum. G. procurrens est le parent d'hybrides exceptionnels, notamment G. 'Ann Folkard' et G. 'Anne Thomson', G. 'Salome', G. 'Dilys'.

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 17:37

Aster-x-herveyi.JPG

 

 

 

Aster x herveyi (A. macrophyllus 'Twilight') est issu d'un croisement entre A. macrophyllus et A. spectabilis qui poussent tous deux dans les bois secs à humides et les clairières de l'est de l'Amérique du Nord. Cet hybride forme une touffe de grandes feuilles cordiformes ; dès le mois d'août, les tiges rougeâtres, érigées et ramifiées de 75 cm de haut portent une profusion de petites fleurs bleu lavande. Cet aster vigoureux supporte bien l'ombre sèche, sous les grands arbustes. Dans notre jardin, c'est le premier à fleurir, en bordure de plate-bande mi-ombragée, qu'il dispute âprement à Doronicum plantagineum, aux rhizomes traçants, lui aussi !

Repost 0
Published by Jean - dans Aster
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 18:24

G. koreanum

 

 

 

Geranium koreanum est une espèce découverte dans le sud de la Corée dans les années 1990. Les feuilles faiblement marbrées et profondément divisées sont portées par des tiges dressées ou rampantes ; toute la plante s'embrase à l'automne. Les fleurs, grandes, roses veinées de pourpre, s'ouvrent au milieu de l'été. Ce beau géranium de 50 cm de haut préfère les sols retenant l'humidité. Dans notre jardin, nous l'avons planté à mi-ombre, entre une grosse touffe de Paeonia lactiflora à laquelle il redonne vie et le rosier anglais Rosa 'Heritage' dont il habille joliment les tiges dénudées. Il reçoit de copieux arrosages en été, lorsque le temps est sec.

Repost 0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 17:52

Hosta--Sagae-.JPG

Hosta 'Sagae' en juin


 

 

Hosta 'Sagae' (Watanabe 1996) est sans aucun doute le cultivar le plus admiré et le plus convoité du genre. Introduite à l'origine sous le nom de H. fluctuans 'Variegated' - appellation désormais incorrecte - cette forme panachée de H. fluctuans fut découverte près de la ville de Sagae, au nord de l'île de Honshu, Japon. La plante forme un dôme impressionnant de 75 cm de haut. Les feuilles sont grandes, épaisses, cordiformes et légèrement ondulées. Au début du printemps, elles émergent bleu-vert avec une marge irrégulière jaune d'or puis, au cours de l'été, elles deviennent gris-vert tandis que la marge vire au blanc crème. Les fleurs lavande pâle sont portées par des hampes obliques hautes de 120 cm. Royal ! Dans notre jardin, ce hosta s'est installé lentement mais, au fil des ans, il est devenu majestueux ; nous l'avons planté à mi-ombre en compagnie d'Anemone 'Honorine Jobert' et de Bromus inermis 'Skinner's Gold' dont les feuilles joliment rayées d'or et de vert se hissent au-dessus de son imposant feuillage.

Hosta 'Sagae' a reçu un Award of Garden Merit en 1993 et a été élu Hosta de l'Année 2000 par l'American Hosta Growers Association.

Repost 0
Published by Jean - dans Hosta
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 12:05

G. wallichianum 'Syabru'

 

 

 

Geranium wallichianum 'Syabru' est une belle forme de G. wallichianum originaire du Népal nommée ainsi d'après le village sherpa près duquel elle fut découverte par Edward Needham. Cette variété de 30 cm de haut a des feuilles vert foncé et de superbes fleurs rose-pourpre avec des veines foncées - sans le centre blanc caractéristique de l'espèce - qui s'épanouissent du milieu de l'été aux premiers frimas. Dans notre jardin, nous en cultivons deux spécimens en situation abritée et légèrement ombrée : les tiges de l'un se hissent au-dessus de Hosta 'Patriot' pour monter à l'assaut de sa voisine, Astrantia major ; l'autre, en bordure de muret, s'étale sur des Meconopsis cambrica qui fanent en début d'été. Tous deux ont passé sans difficulté ces derniers hivers rigoureux.

Repost 0
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 09:38

Campanula-primulifolia.JPG

 

 

 

Campanula primulifolia, originaire de l'Espagne et du Portugal, est rarement cultivée dans nos jardins ; pourtant, elle mériterait d'être plus connue. Les feuilles allongées et ridées, vert tendre, rappellent celles des primevères. Les fleurs ouvertes, en forme d'étoiles, sont bleu lavande avec un cœur violet foncé et des anthères blanches ; disposées en épis sur des tiges robustes pouvant atteindre 60 cm de hauteur, elles s'ouvrent en été. Dans notre jardin, cette campanule à la silhouette architecturale prospère en bordure de massif ensoleillé en compagnie de Miscanthus sinensis 'Morning Light' et de Geranium richardsonii.  Bien qu'elle se ressème, nous n'avons pas encore obtenu de  nouvelles plantes.

Repost 0
Published by Jean - dans Campanula
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 08:04

G.-shikokianum.jpg

 

 

 

Geranium shikokianum est originaire du sud du Japon et de la Corée. Cette beauté rare de 30 cm de haut est une plante buissonnante aux feuilles finement découpées et joliment marbrées de jaune-vert. Les fleurs en forme d'entonnoir sont rose avec un réseau de petites veines violettes, un grand centre blanc et des anthères bleues. Cette espèce supporte difficilement un sol sec et préfère de ce fait une situation ombragée. Dans notre jardin, ce géranium fleurit de juillet à septembre ; planté en bordure de plate-bande mi-ombrée dans un sol retenant l'humidité, ses longues tiges se faufilent à travers Alchemilla mollis et Astrantia 'Moulin Rouge', jusque sur les superbes feuilles de Hosta 'Sagae'.

Repost 0
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 18:15

Carex-elata--Aurea-.JPG

 

 

 

Carex elata 'Aurea' est la très belle forme dorée de C. elata, originaire des marécages d'Europe, jusqu'en Afrique du Nord et au Caucase. Ce carex aurait été découvert par E.A. Bowles (1865-1954), jardinier et naturaliste amateur, dans les Norfolk Broads, Angleterre. Parmi tous les carex que nous cultivons dans notre jardin, celui-ci est le plus impressionnant. La plante forme une touffe luxuriante de longues feuilles étroites d'un jaune d'or très lumineux, finement rayées de vert et s'inclinant gracieusement au-dessus du bassin. Les épis de minuscules fleurs brunes apparaissent sur de fines tiges érigées de 60 cm de haut en mai. Eblouissant ! Comme ce carex apprécie un sol humide, nous l'avons immergé dans le bassin, en eau peu profonde, où il prospère depuis plusieurs années ; nous l'avons marié à Aruncus dioicus et à Darmera peltata aux grandes feuilles arrondies.

Carex elata 'Aurea' a reçu un Award of Garden Merit en 1993.

Repost 0
Published by Jean - dans Graminées
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 17:31

G. sanguineum 'Ankum's Pride' 

 

 

 

Geranium sanguineum 'Ankum's Pride' est un semis de G. sanguineum 'Jubilee Pink' sélectionné par le pépiniériste Coen Jansen, Ankummer Es., Dalfsen, Pays-Bas. Ce superbe cultivar de 25 cm de haut forme un dôme compact de feuillage découpé vert foncé couvert de grandes fleurs d'un rose intense avec des veines sombres de la fin du printemps au milieu de l'été.

Ce géranium a reçu un Award of Garden Merit en 2005.

Repost 0

Notre Blog

  • : Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Le blog du Jardin de la Salamandre
  • Contact